Christian MENARD r?agit | Politique Internationale

Voter OUI, c?est donner une vraie dimension ? l?Europe.

1 avril 2005 En soumettant ? R?f?rendum, et non ? un simple ratification parlementaire (comme en Allemagne ou en Italie par exemple), le ? Trait? ?tablissant une Constitution pour l?Europe ? (ce texte, rappelons-le, n?est pas une constitution au sens juridique du terme), le Pr?sident de la R?publique a voulu que les fran?ais s?impliquent dans ce d?bat. Or, depuis plusieurs semaines, les tenants du Non multiplient les contre v?rit?s et tentent de biaiser ce d?bat.

Que partisans et opposants ? ce texte puissent opposer leurs arguments, voil? ce que les fran?ais attendent d?un pays d?mocratique. Alors d?battons ensemble de ce Trait?, mais ne nous trompons pas :

Assimiler la directive Bolkenstein et le Trait? constitutionnel, c?est volontairement m?langer les genres et jouer sur les peurs. Sans ce trait?, cette directive aurait pu, malgr? tout, s?appliquer.

Associer le Trait? Constitutionnel et la Question Turque, c?est au mieux, prendre les fran?ais pour des idiots, au pire, verser dans l?extr?me? d?magogie.

Ce sont les m?mes qui conspuent la technocratie europ?enne et qui ? oublient ? que ce texte rendra plus claires et efficaces les institutions, notamment gr?ce ? un Parlement enfin digne de ce nom.

Ce sont les m?mes qui craignent une Europe ultra-lib?rale et qui ? oublient ? que le contenu de la Charte europ?enne des droits fondamentaux constituera d?sormais le socle d?mocratique de notre avenir, de celui de nos enfants et de nos petits-enfants. Quant ? ceux qui disent vouloir sanctionner le Pr?sident ou le Gouvernement en votant Non, ils se m?prennent totalement. Ce vote n?est pas national, il est europ?en !

Avec un Non majoritaire, l?Europe ne s?arr?terait pas de fonctionner, bien pire, elle continuerait dans le cadre du trait? de Nice que tous avaient ? l??poque condamn?.

La construction europ?enne ne s?est jamais fa?te sans heurts, ni d?bats souvent virulents, mais elle ne s?est jamais fa?te dans la guerre. C?est au contraire parce qu?elle ?tait faible que l?Europe a connu deux guerres mondiales. Le petit confort de notre g?n?ration, qui n?a jamais connu de guerre mondiale depuis plus de cinquante ans, ne doit pas l?oublier.

En regroupant en un seul document les trait?s d?j? existants, ce trait? va rendre plus simple la prise de d?cision et plus d?mocratique le fonctionnement des institutions europ?ennes (Election d?un Pr?sident, Cr?ation d?un poste de Ministre des Affaires ?trang?res, Droit d?initiative populaire en mati?re l?gislative, Int?gration des la Charte des droits fondamentaux?). Le r?le du citoyen en sortira forc?ment grandi.

Que ce texte soit perfectible, nul ne le conteste, qu?il puisse para?tre long et compliqu?, c?est un fait, mais que chacun, du paysan ? l?ouvrier, de l?artisan ? l??tudiant prenne malgr? tout le temps de le lire. Et l?on s?apercevra qu?il donnera ce suppl?ment d??me qui a si souvent ? l?Europe. Non, l?Europe ne se r?duira pas un simple march? ?conomique o? d?cideraient des technocrates ill?gitimes au langage incompr?hensible.

C?est au contraire notre futur espace politique et d?mocratique auquel nous d?ciderons, en votant oui, de donner naissance.

Christian MENARD r?agit

Rave de Botmeur : Christian M?nard demande au Pr?fet de ne plus autoriser ce type de rassemblement, non seulement dans le Parc R?gional d?Armorique, mais ?galement en Centre-Finist?re

D?bat sur les OGM : Le d?put? Christian M?nard r?pond.

© Christian Menard 2017